23 mai 2019

JEUNESSE • INTERCULTURALITE • QUARTIERS POPULAIRES • PREVENTION / RECONCILIATION

• Une connaissance sociologique des faits urbains et des problématiques sociales
• Une expérience de terrain auprès de différents publics en difficulté
• Une bonne connaissance des populations issues de l'immigration et de l'Islam
• Un savoir-transmettre une compréhension élargie des dynamiques relationnelles depuis et autour de soi
m'ont donné l'envie de mener
autour des “jeunes de la cité” deux recherches-actions de Thérapie Sociale :
  • Pour l'une, il s'agit d'accompagner les professionnels intervenant sur un quartier dans la reconquête du sens de leur mission au service de tous ces jeunes, y compris ceux qui défient les institutions. [lire plus]
  • Pour l'autre, il s'agit, toujours à l'échelle du quartier, de porter le débat démocratique autour de l'éducation en prenant pleinement en compte l'expertise d'une jeunesse qu'on regarderait à tort uniquement comme une “génération inquiétante”. [lire plus]
Je suis ainsi préoccupé par la cohésion des intervenants de quartier tout autant que par l'encapacitation et l'autonomisation des acteurs (professionnels comme habitants, professionnels avec les habitants) dans la résolution de problèmes complexes. Mon travail consiste d'abord à faire circuler l'information là où le confinement des expertises à son milieu empêche l'élaboration de stratégies communes. Dit autrement, à s'activer dans la connaissance de la réalité en éveillant l'esprit critique. [lire plus]


Cette préoccupation se décline, à l’adresse des professionnels de l’insertion confrontés à toutes sortes de ruptures culturelles avec leurs usagers, dans leur préparation à être capable d’écouter les sensibilités, les particularités culturelles tout en faisant exister des limites, et d’accompagner les publics à comprendre les réalités institutionnelles qui autorisent leur pleine intégration. [lire plus]